Skip to main content
Query

11.1 : Introduction à la protection antichute

  • Page ID
    166707
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Présentation

    Les chutes sont la principale cause de décès chez les travailleurs dans tous les secteurs, mais particulièrement dans le secteur de la construction. La norme de protection antichute de l'OSHA est entrée en vigueur en février 1995. Les principaux éléments de la norme de protection antichute sont : la portée et l'application, l'obligation de disposer d'une protection antichute, les critères et pratiques des systèmes de protection antichute et les exigences de formation.

    La responsabilité de l'employeur est d'abord de prévenir les chutes. Maintenir les surfaces de travail en bon état et fournir des supports physiques pour accéder à des altitudes plus élevées et des barrières physiques le long des dénivelés et des bords d'attaque est la principale méthode pour contrôler les chutes et prévenir les décès.

    Réglementation applicable

    Les exigences de la sous-partie M, Protection contre les chutes, s'appliquent à l'industrie de la construction. Les dispositions de la sous-partie M ne s'appliquent pas aux employés qui effectuent une inspection, une enquête ou une évaluation des conditions de travail soit avant le début du travail, soit après la fin du travail. Toutefois, si ces efforts sont ciblés et laborieux, une protection antichute doit être envisagée.

    Les exigences de protection contre les chutes pour les employés travaillant sur des échafaudages sont incluses dans la sous-partie L. Les employés travaillant sur les escaliers et les échelles sont couverts par la sous-partie X. Les exigences relatives aux employés engagés dans la construction de lignes de transport et de distribution d'électricité sont contenues dans la sous-partie V.

    Obligation d'avoir une protection antichute

    La norme de protection antichute établit une hauteur de seuil uniforme de six pieds pour déterminer quand une protection antichute est requise. Les activités suivantes nécessitent une protection antichute :

    1. Bords d'attaque - Lorsque les employés construisent une arête d'attaque à six pieds ou plus au-dessus des niveaux inférieurs.
    2. Surfaces de marche/de travail - Emplacements situés à six pieds ou plus au-dessus d'un niveau inférieur où le bord d'attaque est en construction mais où l'employé ne participe pas aux travaux de pointe.
    3. Zones de levage - Employés travaillant dans une zone de levage à six pieds ou plus au-dessus d'un niveau inférieur.
    4. Trous - Les employés doivent être protégés contre les chutes à travers les trous, y compris les puits de lumière, situés à plus de six pieds au-dessus d'un niveau inférieur.
    5. Formage et acier d'armature - Employés travaillant sur la face du coffrage ou de l'acier d'armature lorsque la hauteur est de six pieds ou plus au-dessus des niveaux inférieurs.
    6. Rampes et pistes - Employés travaillant sur des rampes ou des pistes à plus de six pieds au-dessus d'un niveau inférieur.
    7. Excavations - Employés au bord d'une excavation d'une profondeur de six pieds ou plus.
    8. Équipement dangereux - Employés travaillant à moins de six pieds au-dessus d'un équipement dangereux.
    9. Briquetage aérien - Employés effectuant des travaux de maçonnerie à la main à plus de six pieds au-dessus des niveaux inférieurs.
    10. Travaux de couverture sur des toits à faible pente.
    11. Toits escarpés.
    12. Montage en béton préfabriqué.
    13. Construction résidentielle.
    14. Ouvertures murales - Employés travaillant sur, au-dessus ou à proximité des ouvertures murales lorsque le bord inférieur extérieur des ouvertures murales se trouve à six pieds ou plus au-dessus des niveaux inférieurs.
    15. Autres surfaces de marche/de travail non couvertes ci-dessus.
    16. Plusieurs activités contiennent une exception qui permet aux employés de travailler sans protection antichute lorsque l'employeur peut démontrer que la protection antichute est irréalisable ou crée un risque accru en raison de son utilisation.

    Chute d'objets

    Les employeurs doivent également protéger les employés exposés à des chutes d'objets. Les employés exposés doivent porter un casque de sécurité et l'une des trois mesures suivantes doit être mise en œuvre :

    1. Utilisez des marchepieds, des moustiquaires ou des systèmes de garde-corps pour empêcher les objets de tomber.
    2. Utilisez une structure à auvent et maintenez les objets suffisamment loin du bord afin qu'ils ne puissent pas être accidentellement poussés par-dessus le bord.
    3. Utilisez un système de barricade pour empêcher les employés de pénétrer dans les zones où des objets peuvent tomber.

    Housses

    Lorsque des couvertures sont utilisées pour protéger contre les trous dans les sols, les toits et d'autres surfaces de travail/de marche, elles doivent répondre aux critères suivants :

    1. Les couvercles doivent être sécurisés lors de l'installation de manière à éviter tout déplacement dû au vent, à l'équipement ou aux employés.
    2. Tous les couvercles doivent être marqués du mot « TROU » ou « COUVERCLE » ou ils doivent être codés par couleur pour avertir du danger.
    3. Les capots installés sur les routes ou les allées doivent être capables de supporter, sans défaillance, au moins deux fois la charge maximale par essieu du plus gros véhicule susceptible de franchir le couvercle.
    4. Toutes les autres couvertures doivent être capables de supporter, sans défaillance, au moins deux fois le poids des employés, des équipements et des matériaux qui peuvent être imposés à la couverture à tout moment.

    Critères et pratiques relatifs aux systèmes de protection antichute Systèmes de garde-corps

    Définition

    Une barrière érigée pour empêcher les employés de tomber à des niveaux inférieurs.

    Exigences

    Lorsque des systèmes de garde-corps sont utilisés pour satisfaire à l'exigence de protection contre les chutes, le système de garde-corps doit être conforme à toutes les dispositions suivantes :

    1. La hauteur du bord supérieur du rail doit être de 42 pouces, plus ou moins trois pouces.
    2. Des rails médians, des écrans, des treillis, des éléments verticaux ou des éléments équivalents doivent être installés entre le bord supérieur du rail et la surface de travail, à moins qu'un parapet d'au moins 21 pouces ne soit présent. Si des éléments verticaux sont utilisés, ils ne doivent pas dépasser un espacement de 19 pouces de centre à centre. Si un treillis est utilisé, il doit s'étendre du rail supérieur à la surface de travail.
    3. Les garde-corps doivent être capables de résister à une force de 200 Ib vers le bas et vers l'extérieur appliquée à moins de deux pouces du rail supérieur en tout point du bord supérieur.
    4. Lorsque la force de 200 Ib est appliquée, le rail supérieur ne doit pas être fléchi à une hauteur inférieure à 39 pouces au-dessus de la surface de travail.
    5. Les rails médians, les grillages, les éléments verticaux, les panneaux, etc. doivent pouvoir résister à une force de 150 Ib appliquée dans n'importe quelle direction vers le bas ou vers l'extérieur.
    6. Les surfaces des garde-corps doivent être exemptes de matériaux ou de bords rugueux susceptibles de provoquer des perforations, des lacérations ou des accrocs aux vêtements.
    7. Les extrémités des rails supérieurs et des rails médians ne doivent pas surplomber les poteaux du terminal, sauf si la saillie ne crée pas de danger.
    8. Les rails supérieurs ne doivent pas être constitués de bandes en acier ou en plastique.
    9. Le diamètre ou l'épaisseur minimum des rails supérieurs et des rails médians est de 1/4 po. Si un câble métallique est utilisé pour le rail supérieur, celui-ci doit être marqué à des intervalles ne dépassant pas six pieds avec un matériau à haute visibilité.
    10. Des systèmes de garde-corps au niveau des trous doivent être installés sur tous les côtés ou bords non protégés du trou.

    Systèmes de filet de sécurité

    Définition

    Un système qui utilise un filet résistant aux chutes placé sous la surface de travail pour protéger les employés contre les chutes.

    Exigences

    Lorsque des systèmes de filet de sécurité sont utilisés pour satisfaire à l'exigence de protection contre les chutes, le système de filet de sécurité doit être conforme à toutes les dispositions suivantes :

    1. Les systèmes de sécurité doivent être installés le plus près possible de la surface de travail. Le filet ne doit en aucun cas être installé à plus de 30 pieds en dessous de ce niveau.
    2. Les filets de sécurité doivent être installés de manière à avoir un dégagement suffisant pour empêcher tout contact avec les structures situées en dessous.
    3. Les filets de sécurité doivent être soumis à des essais de chute sur le chantier après leur installation initiale et avant d'être utilisés comme système de protection contre les chutes. Les filets de sécurité doivent être testés à nouveau après avoir été déplacés après des réparations majeures et tous les six mois, s'ils se trouvent au même endroit.
    4. Les essais de chute doivent consister à déposer un sac de sable de 400 Ib dans le filet depuis la surface la plus haute sur laquelle les employés travailleront, mais en aucun cas à moins de 42 pouces au-dessus de ce niveau.
    5. Les filets défectueux ne doivent pas être utilisés. Les filets de sécurité doivent être inspectés au moins une fois par semaine pour détecter toute usure, tout dommage ou toute autre détérioration.
    6. Les matériaux, les pièces de rebut, les équipements et les outils tombés dans le filet doivent être retirés dès que possible et au moins avant le prochain quart de travail.

    La taille maximale des ouvertures des filets de sécurité ne doit pas dépasser 36 pouces carrés. Les ouvertures individuelles ne doivent pas dépasser six pouces de chaque côté.