Skip to main content
Query

8.2 : Prévention des incendies

  • Page ID
    166153
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Risques d'incendie

    Dans la mesure du possible, les objets à souder, couper ou chauffer doivent être déplacés vers un endroit sûr désigné ou, si les objets à souder, couper ou chauffer ne peuvent pas être facilement déplacés, tous les risques d'incendie mobiles à proximité doivent être placés dans un endroit sûr ou protégés d'une autre manière.

    Si l'objet à souder, à couper ou à chauffer ne peut pas être déplacé et si tous les risques d'incendie ne peuvent pas être éliminés, des moyens positifs doivent être pris pour contenir la chaleur, les étincelles et les scories, et pour protéger les risques d'incendie inamovibles.

    Aucun soudage, découpage ou chauffage ne doit être effectué lorsque l'application de peintures inflammables, la présence d'autres composés inflammables ou de fortes concentrations de poussière présentent un danger.

    Équipement d'extinction d'incendie

    Un équipement d'extinction d'incendie approprié doit être immédiatement disponible sur la zone de travail et doit être maintenu prêt à être utilisé instantanément. Lorsque l'opération de soudage, de découpage ou de chauffage est telle que les précautions normales de prévention des incendies ne sont pas suffisantes, du personnel supplémentaire doit être affecté à la protection contre l'incendie pendant le soudage, le découpage ou le chauffage

    l'opération est en cours et pendant une période de temps suffisante après la fin des travaux pour éviter tout risque d'incendie. Ce personnel doit être informé des risques d'incendie spécifiques prévus et de la manière dont le matériel de lutte contre l'incendie fourni doit être utilisé.

    Lorsque le soudage, le découpage ou le chauffage sont effectués sur des murs, des sols et des plafonds, étant donné que la pénétration directe d'étincelles ou le transfert de chaleur peuvent présenter un risque d'incendie dans une zone adjacente, les mêmes précautions doivent être prises sur le côté opposé que sur le côté où le soudage est effectué.

    Espace confiné

    Afin d'éliminer tout risque d'incendie dans les espaces clos dû à l'échappement de gaz par des robinets de la torche qui fuient ou sont mal fermés, l'alimentation en gaz de la torche doit être coupée de manière positive en un point quelconque à l'extérieur de l'espace clos chaque fois que la torche ne doit pas être utilisée ou lorsque la torche est laissée sans surveillance pendant une période de temps importante, par exemple pendant la période du déjeuner. Pendant la nuit et lors du changement de quart de travail, la torche et le tuyau doivent être retirés de l'espace clos. Les tuyaux à extrémité ouverte pour le gaz combustible et l'oxygène doivent être immédiatement retirés des espaces clos lorsqu'ils sont déconnectés de la torche ou de tout autre dispositif consommateur de gaz.

    Récipients

    Sauf lorsque le contenu est retiré ou transféré, les fûts, seaux et autres récipients contenant ou ayant contenu des liquides inflammables doivent être maintenus fermés. Les récipients vides doivent être placés dans un endroit sûr, à l'écart des opérations de travail à chaud ou des flammes nues.

    Les fûts, récipients ou structures creuses qui ont contenu des substances toxiques ou inflammables doivent, avant d'être soudés, découpés ou chauffés, soit remplis d'eau, soit nettoyés à fond de ces substances, ventilés et testés.

    Avant que de la chaleur ne soit appliquée à un tambour, à un récipient ou à une structure creuse, un évent ou une ouverture doit être prévu pour libérer toute pression accumulée pendant l'application de chaleur.

    Ventilation et protection lors du soudage, du découpage et du chauffage

    Ventilation mécanique

    Une ventilation mécanique générale ou locale par aspiration doit être prévue chaque fois que le soudage, le découpage ou le chauffage sont effectués dans un espace confiné.

    La ventilation mécanique doit répondre aux exigences suivantes :

    1. La ventilation mécanique doit comprendre soit des systèmes de ventilation mécanique généraux, soit des systèmes d'échappement locaux.
    2. La ventilation mécanique générale doit être d'une capacité suffisante et disposée de manière à produire le nombre de renouvellements d'air nécessaires pour maintenir les fumées et les fumées de soudage dans les limites de sécurité, telles que définies dans la sous-partie D.
    3. La ventilation par aspiration locale doit être constituée de hottes mobiles destinées à être placées par le soudeur ou le brûleur le plus près possible du lieu de travail. Ce système doit avoir une capacité suffisante et être agencé de manière à éliminer les vapeurs et les fumées à la source et à maintenir leur concentration dans la zone respiratoire dans les limites de sécurité définies dans la sous-partie D.
    4. L'air contaminé évacué d'un espace de travail doit être évacué à l'air libre ou hors de la source d'air d'admission.
    5. Tout l'air qui remplace celui prélevé doit être propre et respirable.
    6. L'oxygène ne doit pas être utilisé à des fins de ventilation, de refroidissement confortable, de soufflage de poussière sur les vêtements ou pour nettoyer la zone de travail.

    Espaces confinés

    Une ventilation par aspiration générale ou locale n'est pas requise lorsqu'une ventilation suffisante ne peut être obtenue sans bloquer les moyens d'accès à l'espace clos. Dans ces cas, les employés travaillant dans l'espace clos doivent être protégés par des respirateurs à air comprimé conformément aux exigences de la sous-partie E, et un employé se trouvant à l'extérieur d'un tel espace confiné doit être chargé de maintenir la communication avec ceux qui y travaillent et de les aider en cas d'urgence.

    Lorsqu'un soudeur doit pénétrer dans un espace clos par un trou d'homme ou une autre petite ouverture, des moyens doivent être prévus pour le sortir rapidement en cas d'urgence. Lorsque des ceintures de sécurité et des cordons de sécurité sont utilisés à cette fin, ils doivent être attachés au corps du soudeur de manière à ce que son corps ne soit pas coincé dans une petite ouverture de sortie. Un accompagnateur chargé d'une procédure de sauvetage planifiée doit être stationné à l'extérieur pour observer le soudeur à tout moment et être capable de mettre en œuvre les opérations de sauvetage.

    Matériaux présentant une importance toxique

    Le soudage, le découpage ou le chauffage dans tout espace clos impliquant les métaux suivants doivent être effectués avec une ventilation mécanique générale ou une ventilation par aspiration locale :

    1. Métaux de base ou d'apport contenant du zinc ou métaux revêtus de matériaux contenant du zinc.
    2. Métaux de base du plomb.
    3. Matériaux de remplissage contenant du cadmium.
    4. Métaux contenant du chrome ou métaux revêtus de matériaux contenant du chrome.

    Le soudage, le découpage ou le chauffage dans tout espace clos impliquant les métaux suivants doivent être effectués avec une ventilation par aspiration locale ou les employés doivent être protégés par des respirateurs de conduite d'air conformément aux exigences de la sous-partie E de cette partie :

    1. Métaux contenant du plomb ou métaux recouverts de matériaux contenant du plomb.
    2. Métaux de base contenant du cadmium ou revêtus de cadmium.
    3. Métaux recouverts de métaux contenant du mercure.
    4. Métaux de base ou d'apport contenant du béryllium. En raison de sa toxicité élevée, les travaux impliquant du béryllium doivent être effectués à la fois avec une ventilation par aspiration locale et des respirateurs pour conduites d'air.

    Les employés effectuant de telles opérations en plein air doivent être protégés par des respirateurs à filtre conformément aux exigences de la sous-partie E, sauf que les employés effectuant de telles opérations sur des métaux de base ou d'apport contenant du béryllium doivent être protégés par des respirateurs de conduite d'air conformément à la exigences de la sous-partie E.

    Les autres employés exposés à la même atmosphère que les soudeurs ou les brûleurs doivent être protégés de la même manière que le soudeur ou le brûleur.

    Dispositions générales pour le soudage, le découpage et le chauffage

    Le soudage, le découpage et le chauffage, qui n'impliquent pas d'espaces confinés ou de matériaux susceptibles de présenter un risque toxique, peuvent normalement être effectués sans ventilation mécanique ni équipement de protection respiratoire, mais lorsque, en raison de conditions physiques ou atmosphériques inhabituelles, une accumulation dangereuse de contaminants existe, une ventilation mécanique appropriée ou un équipement de protection respiratoire doit être fourni.

    Les employés effectuant tout type de soudage, de découpage ou de chauffage doivent être protégés par un équipement de protection oculaire approprié conformément aux exigences de la sous-partie E.

    Soudage, découpe et chauffage de revêtements conservateurs

    Avant de commencer le soudage, le découpage ou le chauffage sur toute surface recouverte d'un revêtement conservateur dont l'inflammabilité n'est pas connue, un essai doit être effectué par une personne compétente pour déterminer son inflammabilité. Les revêtements conservateurs doivent être considérés comme hautement inflammables lorsque les raclures brûlent très rapidement.

    Des précautions doivent être prises pour empêcher l'inflammation des revêtements conservateurs durcis hautement inflammables. Lorsqu'il est déterminé que les revêtements sont hautement inflammables, ils doivent être retirés de la zone à chauffer pour éviter toute inflammation.

    Dans les espaces clos, toutes les surfaces recouvertes d'agents de conservation toxiques doivent être débarrassées de tout revêtement toxique sur une distance d'au moins 4 pouces de la zone d'application de chaleur, ou les employés doivent être protégés par des respirateurs de conduite d'air, répondant aux exigences de la sous-partie E de cette partie.

    En plein air, les employés doivent être protégés par un appareil respiratoire, conformément aux exigences de la sous-partie E.

    Les revêtements de conservation doivent être retirés à une distance suffisante de la zone à chauffer pour que la température du métal non décapé ne soit pas sensiblement élevée. Le refroidissement artificiel du métal entourant la zone de chauffage peut être utilisé pour limiter la taille de la zone à nettoyer.