Skip to main content
Query

1.3 : Sous-parties de l'OSHA

  • Page ID
    166309
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Sous-pièces OSHA

    Le chapitre XVII du titre 29, section « Département du travail » du code des règlements fédéraux (CFR), est destiné à l'Administration de la sécurité et de la santé au travail. Dans ce manuel, nous aborderons deux parties sous le chapitre XVII. La partie 1910 est la norme pour les normes de sécurité et de santé au travail pour l'industrie générale, et la partie 1926 est la norme pour les normes de sécurité et de santé au travail, communément appelées « normes de l'industrie de la construction ». Sous chaque partie, les principaux blocs d'informations sont divisés en sous-parties.

    Les principales sous-parties de la norme de 1910 incluent :

    • Sous-partie A - Généralités
    • Sous-partie B — Adoption et extension des normes fédérales
    • Sous-partie C — réservée
    • Sous-partie D — Surfaces de travail et de marche
    • Sous-partie E — Moyens de sortie
    • Sous-partie F — Plateformes motorisées, chariots élévateurs
    • Sous-partie G — Santé au travail et contrôle environnemental
    • Sous-partie H — Matières dangereuses
    • Sous-partie I — Équipement de protection individuelle
    • Sous-partie J- Contrôles environnementaux généraux
    • Sous-partie K- Médecine et premiers soins
    • Sous-partie L — Protection contre les incendies
    • Sous-partie M — Équipement à gaz comprimé et à air comprimé
    • Sous-partie N- Manutention et stockage des matériaux
    • Sous-partie O- Machines et dispositifs de protection des machines
    • Sous-partie P — Outils électriques portatifs et manuels
    • Sous-partie Q- Soudage, découpage et brasage
    • Sous-partie R — Industries spéciales
    • Sous-partie S — Électricité
    • Sous-partie T — Opérations de plongée commerciales
    • Sous-partie U- Norme temporaire d'urgence relative à la COVID-19
    • Sous-partie Z — Substances toxiques et dangereuses

    Les principales sous-parties de la norme de 1926 incluent :

    • Sous-partie A - Généralités
    • Sous-partie B - Interprétations générales
    • Sous-partie C - Dispositions générales de sécurité et de santé
    • Sous-partie D - Contrôle de la santé au travail et de l'environnement
    • Sous-partie E - Équipement de protection individuelle et de sauvetage
    • Sous-partie F - Protection et prévention des incendies
    • Sous-partie G - Panneaux, signaux et barricades
    • Sous-partie H - Manutention, stockage, utilisation et élimination des matériaux
    • Sous-partie I - Outils - Main et puissance
    • Sous-partie J - Soudage et découpage
    • Sous-partie K — Électricité
    • Sous-partie L — Échafaudages
    • Sous-partie M — Protection antichute
    • Sous-partie N - Hélicoptères, appareils de levage, ascenseurs et convoyeurs
    • Sous-partie 0 - Véhicules automobiles, équipement mécanisé et opérations maritimes
    • Sous-partie P - Excavations
    • Sous-partie Q - Construction en béton et en maçonnerie
    • Sous-partie R - Montage en acier
    • Sous-partie S - Construction souterraine, caissons, batardeaux et air comprimé
    • Sous-partie T - Démolition
    • Sous-partie U - Exploitation et utilisation d'explosifs
    • Sous-partie V - Transmission et distribution d'énergie
    • Sous-partie W - Structures de protection en cas de retournement ; protection aérienne
    • Sous-partie X — Escaliers et échelles
    • Sous-partie Y — Plongée
    • Sous-partie Z — Substances toxiques et dangereuses
    • Sous-partie CC - Grues et derricks utilisés dans la construction

    Chaque sous-partie peut être divisée en sections plus détaillées, telles que l'exemple suivant tiré de la norme de construction :

    Sous-partie D

    Santé au travail et contrôles environnementaux

    Section de la sous-partie D du tableau

    1926,50

    Services médicaux et premiers secours.

    1926,551

    Assainissement.

    1926,52

    Exposition au bruit professionnelle.

    1926,53

    Rayonnement ionisant.

    1926,54

    Rayonnement non ionisant.

    1926,5

    Gaz, vapeurs, fumées, poussières et brouillards.

    1926,56

    Éclairage.

    1926,57

    Ventilation.

    1926,58

    Amiante, trémolite, anthophyllite et actinolite.

    1926,59

    Communication des dangers.

    Système de numérotation des

    À l'aide de l'article 59 de la norme de 1926, examinons la structure et le fonctionnement du système de numérotation.

    29 CFR 1926,59 (h) (2) (ii)

    La formation des employés doit inclure au moins les risques physiques et sanitaires liés aux produits chimiques présents sur le lieu de travail.

    Description du système de numérotation des paragraphes

    Titre

    Code des règlements fédéraux

    Partie

    Rubrique

    29

    CFR

    1926

    5,9

    Le premier chiffre 29 représente le titre.

    Ensuite, nous avons le CFR, qui représente le Code des réglementations fédérales. Ensuite, nous avons 1926, qui fait partie de 1926.

    Vient ensuite le numéro de section, en l'occurrence la section 59 pour la communication des dangers. Si le chiffre était 150, vous associeriez cela à la protection contre les incendies. L'article 451 concerne les échafaudages.

    numérotation des paragraphes de l'osha, partie 1 décrivant la séquence
    Figure\(\PageIndex{1}\) : Répartition de la partie 1 de la numérotation standard. (source : ce texte)

    La division suivante est le paragraphe. Comme vous pouvez le constater, le premier niveau de paragraphes situé sous le niveau de section sera numéroté entre parenthèses (a), (b), (c), (d), etc., de même que toutes les autres désignations. Si vous n'aviez que trois paragraphes principaux d'informations dans une section, ils seraient numérotés 59 (a), 59 (b), 59 (c).

    L'image 2 indique le deuxième niveau du système de numérotation avec des chiffres arabes entre parenthèses.
    Figure\(\PageIndex{2}\) : Répartition de la partie 2 de la numérotation standard. (source ; ce texte)

    Le niveau suivant de numérotation implique l'utilisation de chiffres arabes entre parenthèses. Comme illustré, s'il y avait trois paragraphes d'information entre les sous-rubriques (a) et (b), ils seraient numérotés (a) (l), (a) (2) et (a) (3).

    système de numérotation des paragraphes Osha
    Figure\(\PageIndex{3}\) : Répartition de la partie 3 de la numérotation standard (source ; ce texte)

    Le niveau suivant utilise le chiffre romain minuscule. Un exemple serait entre les paragraphes (2) et (3) ; s'il y avait cinq paragraphes d'informations concernant l'arabe (2), ils seraient numérotés (2) (i), (2) (ii), (2) (iii), (2) (iv) et (2) (v).

    Normes les plus fréquemment citées

    Les statistiques de l'OSHA sont actualisées chaque année. Utilisez le lien suivant : Normes OSHA fréquemment citées pour rechercher votre secteur d'activité. Entrez « Soumettre » pour obtenir la liste des codes SCIAN, puis entrez le code du secteur. Utilisez les liens suivants pour consulter le rapport annuel des normes les plus fréquemment citées par l'OSHA pour 2020 :

    Tenue de registres requise

    L'une des principales responsabilités de l'OSHA concerne la tenue des dossiers et la production de rapports Les employeurs de 11 employés ou plus doivent tenir un registre des accidents du travail et des accidents du travail à mesure qu'ils surviennent Certains employeurs, tels que ceux du commerce de détail, de la finance, de l'assurance, de l'immobilier et des services, ne sont pas soumis à une demande de dossiers de la part de l'OSHA.

    La tenue de registres et la production de rapports sont l'un des principaux outils utilisés pour obtenir des données statistiques sur les accidents du travail et constituent un outil efficace pour suivre les tendances des employeurs en matière d'incidents liés à la sécurité sur les lieux de travail.

    Des accidents

    Tout accident du travail entraînant le décès d'un employé ou l'hospitalisation de trois employés ou plus doit être signalé au bureau de l'OSHA le plus proche dans les 8 heures.

    Ces statistiques de tenue de dossiers et d'enregistrement sont tenues à jour sur la base de l'année civile. L'OSHA exige qu'un registre annuel (journal OSHA 300) soit tenu et affiché dans chaque établissement.