Skip to main content
Query

15.1 : Introduction au béton et à la maçonnerie

  • Page ID
    166374
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Présentation

    La sous-partie Q de l'OSHA, Construction en béton et maçonnerie, contient des exigences axées sur la performance conçues pour aider à protéger tous les travailleurs de la construction contre les dangers associés aux opérations de construction en béton et en maçonnerie sur les sites de construction, de démolition, de modification ou de réparation.

    La sous-partie Q est divisée en sept sections. La première section définit la portée et l'application de la sous-partie Q. La seconde section traite des dispositions générales applicables à l'ensemble de la sous-partie. La troisième section traite des exigences spécifiques relatives aux outils et équipements utilisés dans les opérations de béton et de maçonnerie. Les sections quatre à six concernent des opérations spécifiques liées au béton et la dernière section couvre la construction en maçonnerie.

    Sous-partie Q - Portée et application

    La sous-partie Q énonce les exigences visant à protéger tous les employés de la construction contre les dangers associés aux opérations de construction en béton et en maçonnerie effectuées sur des lieux de travail couverts par la partie 1926 du 29 CFR. Outre les exigences de la sous-partie Q, d'autres dispositions pertinentes des parties 1910 et 1926 s'appliquent aux opérations de construction en béton et en maçonnerie.

    Définitions

    Outre les définitions énoncées dans 1926.32, les définitions suivantes s'appliquent à cette sous-partie :

    Flotte à taureau : outil utilisé pour étaler et lisser le béton.

    Coffrage : Système complet de support pour le béton fraîchement posé ou partiellement durci, y compris le moule ou la feuille (coffrage) qui est en contact avec le béton ainsi que tous les éléments de support, y compris les rives, la quincaillerie de remblai, les entretoises et la quincaillerie associée.

    Dalle élévatrice : Méthode de construction en béton dans laquelle les dalles de plancher et de toit sont coulées sur le sol ou au niveau du sol et, à l'aide de vérins, soulevées en position.

    Zone d'accès limité : zone située le long d'un mur de maçonnerie, qui est en construction et qui est clairement délimitée afin de limiter l'accès des employés.

    Béton préfabriqué : éléments en béton (tels que murs, panneaux, dalles, colonnes et poutres) qui ont été formés, coulés et durcis avant leur mise en place finale dans une structure.

    Remise à terre : Opération de construction au cours de laquelle du matériel d'étayage (également appelé équipement de remblayage ou équipement de relocalisation) est placé, au fur et à mesure que les formes et les rives d'origine sont enlevées, afin de supporter le béton partiellement durci et les charges de construction.

    Rive : élément de support qui résiste à une force de compression imposée par une charge.

    Formes coulissantes verticales : Formes qui sont enfoncées verticalement lors de la mise en place du béton.

    Opération de levage : tâche consistant à soulever une dalle (ou un groupe de dalles verticalement d'un endroit à un autre (par exemple, du lieu de coulée à un emplacement temporaire (stationné) ou jusqu'à son emplacement final dans la structure), pendant la construction d'un bâtiment/structure où le processus de levage de dalles est en cours d'utilisation.

    Exigences générales

    Charges de construction

    Aucune charge de construction ne doit être placée sur une structure en béton ou une partie d'une structure en béton à moins que l'employeur ne détermine, sur la base de renseignements reçus d'une personne qualifiée en conception structurale, que la structure ou la partie de la structure est capable de supporter les charges.

    Acier d'armature saillant

    Tout acier d'armature en saillie sur lequel les employés pourraient tomber doit être protégé de manière à éliminer tout risque d'empalement. L'OSHA a déterminé que l'acier d'armature saillant, quelle que soit sa longueur, constitue un danger et doit être protégé. Il s'agit de la violation de la sous-partie Q la plus fréquemment citée.

    Le positionnement des employés

    Aucun employé (à l'exception de ceux qui sont essentiels aux opérations de mise sous tension) ne doit être autorisé à se trouver derrière le vérin pendant les opérations de mise sous tension. Des panneaux et des barrières doivent être installés pour limiter l'accès des employés à la zone de mise en tension pendant les opérations de mise sous tension.

    Seaux en béton

    Aucun employé ne doit être autorisé à monter dans des seaux en béton. Aucun employé ne doit être autorisé à travailler sous des seaux en béton lorsque les godets sont élevés ou abaissés. Dans la mesure du possible, les godets en béton surélevés doivent être acheminés de telle sorte qu'aucun employé, ou le plus petit nombre d'employés, ne soit exposé aux dangers liés à la chute de godets en béton.

    Équipement de protection

    Aucun employé n'est autorisé à appliquer un mélange de ciment, de sable et d'eau au moyen d'un tuyau pneumatique à moins qu'il ne porte un équipement de protection de la tête et du visage.

    Équipement et outils

    Machines à trueler

    Les truelles à béton de type motorisé et rotatif à guidage manuel doivent être équipées d'un interrupteur de commande qui coupe automatiquement l'alimentation chaque fois que les mains de l'opérateur sont retirées des poignées de l'équipement.

    Poussettes en béton

    Les poignées de poussette en béton ne doivent pas dépasser les roues de chaque côté de la poussette.

    Postes de pompage de béton

    Les systèmes de pompage du béton utilisant des tuyaux d'évacuation doivent être équipés de supports conçus pour supporter une surcharge de 100 %. Les tuyaux à air comprimé utilisés sur les systèmes de pompage du béton doivent être équipés de raccords à sécurité intégrée positifs pour empêcher la séparation des sections lorsqu'ils sont sous pression.

    Seaux en béton

    Les godets à béton équipés de portes hydrauliques ou pneumatiques doivent être équipés de verrous de sécurité positifs ou de dispositifs de sécurité similaires pour empêcher tout déversement prématuré ou accidentel. Les godets en béton doivent être conçus de manière à empêcher le béton de pendre sur le dessus et/ou sur les côtés des godets.

    flotteurs à taureaux

    Lorsque des poignées de flotteur sont utilisées à des endroits où elles peuvent entrer en contact avec des conducteurs électriques sous tension, elles doivent être fabriquées en matériau non conducteur ou isolées par une gaine non conductrice dont les caractéristiques électriques et mécaniques fournissent la protection équivalente à celle d'un manche en matériau non conducteur matériau.

    Scies à maçonnerie

    Les scies à maçonnerie doivent être protégées par une enceinte semi-circulaire au-dessus de la lame. Une méthode de rétention des fragments de lame doit être incorporée dans la conception de l'enceinte semi-circulaire.

    Maintenance et réparation

    Aucun employé n'est autorisé à effectuer des activités d'entretien ou de réparation sur des équipements (tels que des compresseurs, des mélangeurs, des tamis ou des pompes utilisés pour les activités de construction en béton et en maçonnerie) lorsque le fonctionnement involontaire de l'équipement pourrait se produire et provoquer des blessures, sauf si toutes les sources d'énergie potentiellement dangereuses sont présentes ont été verrouillés et étiquetés. Les étiquettes doivent porter la mention « Ne pas démarrer » ou un langage similaire pour indiquer que l'équipement ne doit pas être utilisé.