Skip to main content
Query

2.4 : Moyens de sortie

  • Page ID
    166418
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Moyens de sortie

    Les sorties doivent être aménagées et entretenues dans chaque bâtiment ou structure de manière à permettre une sortie libre et sans obstacle de toutes les parties du bâtiment ou de la structure à tout moment lorsqu'il est occupé. Aucune serrure ou attache empêchant toute sortie libre de l'intérieur d'un bâtiment ne doit être installée, sauf dans les établissements psychiatriques, pénitentiaires ou correctionnels où le personnel de surveillance est en permanence en service et où des dispositions efficaces sont prises pour évacuer les occupants en cas d'incendie ou de toute autre situation d'urgence.

    Les sorties doivent être signalées par un panneau bien visible. L'accès aux issues doit être marqué par des panneaux bien visibles dans tous les cas où l'issue ou le moyen d'y accéder n'est pas immédiatement visible pour les occupants. Les moyens d'évacuation doivent être maintenus en permanence à l'abri de tout obstacle ou obstacle à une utilisation complète et instantanée en cas d'incendie ou de toute autre situation d'urgence.

    Plans d'actions d'urgence

    Tout plan d'action d'urgence exigé par une norme particulière de l'OSHA doit être écrit et doit couvrir les mesures désignées que les employeurs et les employés doivent prendre pour assurer la sécurité des employés contre les incendies et autres urgences.

    Éléments du plan

    Les éléments suivants doivent au minimum être inclus dans le plan :

    1. Procédures d'évacuation d'urgence et attribution des itinéraires d'évacuation d'urgence.
    2. Procédures à suivre par les employés qui restent pour effectuer les opérations critiques de l'usine avant leur évacuation.
    3. Les procédures visant à comptabiliser tous les employés après une évacuation d'urgence sont terminées.
    4. Tâches de sauvetage et médicales pour les employés qui doivent les exécuter.
    5. Le moyen préféré pour signaler les incendies et autres situations d'urgence.
    6. Noms ou titres de poste habituels des personnes ou des services qui peuvent être contactés pour de plus amples informations ou des explications sur les tâches prévues par le plan.

    Système d'alarme pour employés

    L'employeur doit mettre en place un système d'alarme pour les employés et, si le système d'alarme des employés est utilisé pour alerter les membres des sapeurs-pompiers ou à d'autres fins, un signal distinct doit être utilisé pour chaque usage.

    Planification

    L'employeur doit définir dans le plan d'action d'urgence les types d'évacuation à utiliser en cas d'urgence.

    Avant de mettre en œuvre le plan d'action d'urgence, l'employeur doit désigner et former un nombre suffisant de personnes pour contribuer à l'évacuation d'urgence sûre et ordonnée des employés. L'employeur doit revoir le plan avec chaque employé couvert par le régime aux moments suivants :

    1. Dans un premier temps, lorsque le plan est élaboré.
    2. Chaque fois que les responsabilités ou les actions désignées de l'employé dans le cadre du plan changent.
    3. Chaque fois que le plan est modifié.

    Communication du plan

    L'employeur doit examiner avec chaque employé, lors de sa première affectation, les parties du plan que l'employé doit connaître pour le protéger en cas d'urgence. Le plan écrit doit être conservé sur le lieu de travail et mis à la disposition des employés pour examen. Pour les employeurs de 10 employés ou moins, le plan peut être communiqué oralement aux employés et l'employeur n'est pas tenu de maintenir un plan écrit.

    Sélectionnez les définitions

    Loi : Section 107 de la Contract Work Hours and Safety Standards Act, communément appelée Construction Safety Act (86 Stat. 96 ; 40 U.S.C. 333).

    ANSI : Institut national américain de normalisation.

    ASME : Société américaine des ingénieurs en mécanique

    ASTM : Société américaine des essais et des matériaux

    Approuvé : Sanctionné, approuvé, accrédité, certifié ou accepté comme satisfaisant par une autorité ou une agence dûment constituée et reconnue au niveau national.

    Personne autorisée : Personne agréée ou désignée par l'employeur pour accomplir un type de tâche ou de fonctions spécifique ou pour se trouver à un ou plusieurs endroits spécifiques sur le chantier.

    Administration : Administration de la sécurité et de la santé au travail.

    Personne compétente : Personne capable d'identifier les dangers existants et prévisibles dans l'environnement ou les conditions de travail qui sont insalubres, dangereux ou dangereux pour les employés, et qui est autorisée à prendre des mesures correctives rapides pour les éliminer.

    Travaux de construction : Aux fins de la présente section, les « travaux de construction » désignent les travaux de construction, de modification et/ou de réparation, y compris la peinture et la décoration.

    Défaut : Toute caractéristique ou condition qui tend à affaiblir ou à réduire la résistance de l'outil, de l'objet ou de la structure dont il fait partie.

    Personne désignée : « Personne autorisée » telle que définie au paragraphe (d) de cette section.

    Salarié : Tout ouvrier ou mécanicien visé par la loi, quelle que soit la relation contractuelle qui peut être présumée exister entre l'ouvrier et le mécanicien et l'entrepreneur ou le sous-traitant qui l'a engagé. Les termes « ouvrier et mécanicien » ne sont pas définis dans la loi, mais des termes identiques sont utilisés dans la loi Davis-Bacon (40 U.S.C. 276a), qui prévoit la protection du salaire minimum pour les contrats de construction fédéraux et subventionnés par le gouvernement fédéral. L'utilisation du même terme dans une loi qui s'applique souvent en même temps que l'article 107 de la loi a une valeur présidentielle considérable pour déterminer le sens de l'expression « ouvrier et mécanicien » telle qu'elle est utilisée dans la loi. Le terme « ouvrier » désigne généralement celui qui effectue un travail manuel ou qui exerce un métier exigeant de la force physique ; le terme « mécanicien » désigne généralement un travailleur qualifié avec des outils. Voir 18 Comp. Génération 341.

    Employeur : Entrepreneur ou sous-traitant au sens de la Loi et de la présente partie.

    Substance dangereuse : Substance qui, en raison de son caractère explosif, inflammable, toxique, corrosif, oxydant, irritant ou autrement nocif, est susceptible de provoquer la mort ou des blessures.

    NFPA : Association nationale de protection contre les incendies