Skip to main content
Query

12.6 : Ressources pour les étudiants

  • Page ID
    166451
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Termes clés/Glossaire

    • Système de Bretton Woods - conférence tenue à Bretton Woods, dans le New Hampshire, en 1044 pour organiser et gérer les relations économiques internationales après la Seconde Guerre mondiale.
    • Brexit : terme utilisé pour décrire la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne.
    • Autoritarisme bureaucratique - La gestion d'un pays par le biais d'une organisation bureaucratique forte qui exclut la volonté populaire de la population et où les décisions sont prises par des technocrates ou des experts en la matière.
    • Les immigrants numériques sont des personnes qui n'ont pas grandi avec la technologie d'aujourd'hui.
    • Les natifs du numérique : des personnes qui ont grandi grâce à la technologie.
    • Marginalisation économique : environnement dans lequel les travailleurs ont l'impression de ne pas avoir de contrôle sur leur économie et, dans une moindre mesure, sur leur vie.
    • Libre-échange : commerce non réglementé de biens et de services entre les pays, généralement par le biais de la réduction des contrôles à l'importation et à l'exportation.
    • Investissement direct étranger (IDE) : investissement national réalisé par une entreprise étrangère, qui peut prendre la forme d'exportations, de construction d'une usine de production dans le pays hôte, d'acquisition d'une entreprise nationale ou d'une coentreprise.
    • Fragmentation - comprise comme la rupture d'ordres établis, qu'ils soient politiques, économiques ou culturels.
    • Géopolitique - définie comme l'étude des aspects géographiques des phénomènes politiques.
    • Gouvernance mondiale - Les efforts collectifs des pays du monde pour trouver des solutions durables aux problèmes mondiaux par le biais de la constellation d'institutions internationales.
    • Imaginaire mondial - fait référence à la prise de conscience croissante des gens à l'égard de la connectivité mondiale, où les gens se considèrent d'abord comme des citoyens du monde.
    • Mondialisation : système international global qui façonne la politique intérieure et les relations extérieures de pratiquement tous les pays. Définie par Steger comme une interconnectivité mondiale croissante.
    • Glocalisation - définie par Steger comme « l'épaississement du lien mondial-local ».
    • Grande perturbation : les anciennes manières d'agir et de savoir qui ont été bouleversées par la mondialisation, provoquant un malaise chez les gens.
    • Immigrants : migrants qui ont quitté volontairement et légalement leur pays d'origine pour travailler et vivre dans un autre pays.
    • Migration intentionnelle : migrants qui choisissent de se déplacer d'un endroit à un autre.
    • Personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays (PDI) : migrants non intentionnels qui n'ont pas franchi de frontière pour se mettre en sécurité.
    • Institutions internationales - organes d'autorité supérieurs à l'État qui codifient, maintiennent et parfois font appliquer des ensembles de règles qui régissent le comportement de l'État.
    • Fonds monétaire international (FMI) - Une institution internationale qui gère le système monétaire mondial et fournit des prêts aux pays qui connaissent une crise monétaire.
    • Internet - réseau informatique mondial interconnecté qui permet la communication et le partage d'informations qui a pris de l'importance dans les années 1990.
    • Populisme de gauche - caractérisé par une combinaison de populisme et d'une certaine forme de socialisme. Dans le populisme de gauche, le « travailleur » a besoin d'être protégé de la mondialisation.
    • Mondialisme des marchés - Steger le définit comme un discours dans lequel « un marché autorégulé... sert de cadre à un futur ordre mondial ».
    • Les migrants sont des personnes qui se déplacent d'un endroit à un autre, généralement d'un pays à l'autre.
    • Multilatéralisme : coopération officielle entre trois États ou plus sur une question particulière.
    • Populisme national - caractérisé par une combinaison de populisme de droite et de nationalisme. Dans le contexte du populisme national, la « nation » a besoin d'être protégée de la mondialisation.
    • Le néolibéralisme est l'idéologie motrice de la mondialisation contemporaine. Elle promeut les principes capitalistes du marché libre dans le monde
    • Organisations non gouvernementales (ONG) - organisations bénévoles privées qui s'unissent, généralement pour agir sur des questions spécifiques.
    • Populisme - dénonciation des élites d'un pays et idée que la politique doit être l'expression de la volonté générale.
    • Réfugié : personne qui se trouve en dehors de son pays de nationalité ou de résidence habituelle et qui craint avec raison d'être persécutée en raison de sa race, de sa religion, de sa nationalité ou de son appartenance à un groupe social particulier.
    • Les résidents sont des migrants qui vivent temporairement dans un lieu et retournent dans leur pays d'origine. Cela comprenait les étudiants internationaux et les étudiants étudiant à l'étranger ainsi que le travail temporaire.
    • Supranational : les États membres acceptent de renoncer à leur souveraineté ou de la partager sur des sujets particuliers. L'Union européenne (UE) en est un exemple.
    • L'asile temporaire est une personne qui a l'intention de rester dans un nouveau lieu pendant une courte période, mais qui ne peut pas rentrer chez elle par la suite.
    • Migration non intentionnelle : migrants qui ne choisissent pas de se déplacer d'un endroit à un autre.
    • Consensus de Washington - les efforts collectifs de la Banque mondiale, du FMI et de l'OMC pour promouvoir le néolibéralisme. Ainsi nommé parce que la Banque mondiale et le FMI ont leur siège social à Washington, DC.
    • Banque mondiale - une institution internationale qui fournit des prêts et une assistance financière aux pays en développement, principalement en finançant des projets industriels.
    • Organisation mondiale du commerce (OMC) - une institution internationale qui supervise les accords commerciaux entre les pays, dans le but de promouvoir le libre-échange.

    Résumé

    Section #12 .1 : Défis et questions

    Les États ne sont plus les seuls acteurs sur la scène internationale. Cela étant, est-il judicieux de continuer à étudier de manière comparative ? Nous répondons par l'affirmative car l'État reste l'unité d'analyse la plus importante. Cela ressort clairement de la récente pandémie, où la gestion du contrôle de l'infection, de la mise au point et du déploiement de vaccins s'est faite dans une très large mesure au niveau des États. Malgré cela, l'État n'est pas à l'abri des pressions extérieures. La pression d'en haut prend la forme de la mondialisation. La pression qui vient du bas provient de la fragmentation. Paradoxalement, ces pressions sont présentes depuis des décennies et ont revêtu une dimension récurrente.

    Section #12 .2 : Pression d'en haut : mondialisation

    La mondialisation est un système international global qui façonne la politique intérieure et les relations extérieures de pratiquement tous les pays. Il existe trois disciplines à partir desquelles nous étudions l'effet de la mondialisation sur la politique comparée. Le premier est la mondialisation économique, où l'idéologie du néolibéralisme a été la force motrice de l'économie mondiale. Le second est la mondialisation politique dans le cadre de laquelle les institutions internationales travaillent avec les États membres et entre elles pour promouvoir une bonne gouvernance mondiale. La troisième est la mondialisation culturelle, où la circulation des personnes et la circulation de l'information grâce aux nouvelles technologies ont transformé les sociétés et le rôle que nous y jouons.

    Section #12 .3 : Pression venant du bas : fragmentation

    La fragmentation est comprise comme la rupture d'ordres établis, qu'ils soient politiques, économiques ou culturels. La fragmentation peut avoir lieu à plusieurs niveaux. Tout d'abord, individuellement, lorsque les gens perdent confiance dans le monde qui les entoure. Ensuite, au niveau national, où les systèmes politiques existants s'effilochent. Troisièmement, au niveau mondial, où le nationalisme et la géopolitique prennent de plus en plus d'importance. La fragmentation peut également être comprise à travers trois disciplines. La fragmentation économique se traduit par la marginalisation de ceux qui n'ont pas bénéficié de la mondialisation. La fragmentation politique est évidente à travers la montée du populisme, en particulier du populisme national, qui a bouleversé des démocraties telles que les États-Unis, le Royaume-Uni et le Brésil. Enfin, une vague de manifestations a déferlé sur le monde entier, à la suite de la crise financière mondiale et, plus récemment, de la pandémie de COVID-19. Le Brexit est un bon exemple de fragmentation sociale et des conséquences qui en découlent.

    Section #12 .4 : Conclusion

    La politique comparée offre un large éventail de sujets de recherche, y compris, mais sans s'y limiter : les études sur la démocratie, l'autoritarisme, les différents systèmes économiques, les origines et les résultats des conflits politiques, les questions relatives à l'identité politique, aux inégalités économiques, à l'environnementalisme et au changement climatique, etc. bien plus encore. L'impact de la mondialisation continuera d'être un thème dominant, car diverses forces sociales, politiques et économiques affectent les individus au sein des États, entre et entre eux. Au milieu de nombreuses questions de recherche critiques et de lacunes dans la littérature, le domaine de la politique comparée offre aux chercheurs et aux universitaires la possibilité d'approfondir les phénomènes politiques de manière délibérée et systématique ; des processus qui peuvent être sous-estimés par rapport à d'autres méthodes qui s'appuient uniquement sur les études Large-N.

    Questions de révision

    1. Quelles sont les deux pressions auxquelles sont confrontés les États contemporains ?
      1. COVID-19 et populisme
      2. Mondialisation et fragmentation
      3. Politique et économie
      4. Migration et technologie
    2. Qu'est-ce que la mondialisation ?
      1. L'idéologie motrice de la mondialisation contemporaine. Elle promeut les principes capitalistes du marché libre dans
      2. La coopération officielle entre trois États ou plus sur une question particulière
      3. Entendu comme la fracturation des ordres établis, qu'ils soient politiques, économiques ou culturels
      4. Un système international global qui façonne la politique intérieure et les relations extérieures de pratiquement tous les pays.
    3. Qu'est-ce que la fragmentation ?
      1. Les efforts collectifs des pays du monde pour trouver des solutions durables aux problèmes mondiaux par le biais de la constellation d'institutions internationales.
      2. Cela fait référence à la prise de conscience croissante des gens à l'égard de la connectivité mondiale, où les gens se considèrent d'abord comme des citoyens du monde.
      3. Les anciennes manières d'agir et de savoir qui ont été bouleversées par la mondialisation, provoquant un malaise chez les gens.
      4. Entendu comme la fracturation des ordres établis, qu'ils soient politiques, économiques ou culturels.
    4. Qu'est-ce que le Brexit ? Comment représente-t-il la fragmentation de la société ?
      1. C'est le terme utilisé pour décrire la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne.
      2. Le Brexit a eu de graves conséquences économiques et politiques sur le plan national.
      3. Les deux réponses sont correctes.
      4. Aucune des réponses n'est correcte.
    5. Pourquoi les États sont-ils toujours considérés comme l'unité d'analyse la plus pertinente ?
      1. L'État reste l'acteur central de la politique internationale, comme en témoigne la récente pandémie de COVID-19.
      2. L'impact de la mondialisation est mieux compris au niveau des États.
      3. C'est là que les effets négatifs de la fragmentation se font pleinement sentir.
      4. Toutes ces réponses sont correctes.

    Réponses : 1.b, 2.d, 3.d, 4.c, 5.d

    Questions sur la pensée critique

    1. Quel a été l'impact des forces de la mondialisation sur le pays dans lequel vous vivez ? Pensez-vous que cet impact a été positif ou négatif ? Lequel des trois aspects de la mondialisation - économique, politique et culturel - a été, selon vous, le plus pertinent pour votre société ?
    2. Les forces de fragmentation ont-elles affecté votre pays ? Si c'est le cas, comment ? S'agit-il d'un nationalisme économique, d'une marginalisation économique, d'un national-populisme ou autre chose ? Si ce n'est pas le cas, pourquoi pensez-vous que c'est le cas ?
    3. Parmi les deux pressions, à savoir la mondialisation et la fragmentation, laquelle aura, selon vous, le plus d'effet dans un monde post-pandémique ? Assisterons-nous à un retour au néolibéralisme et à la gouvernance mondiale ? Ou assisterons-nous à une nouvelle fragmentation des économies, des politiques et des sociétés ?

    Suggestions d'études complémentaires

    Des articles

    • Birdsall, N. (2012). « Les citoyens du monde et l'économie mondiale ». Centre pour le développement mondial.
    • Guo, C. (2021). « Mondialisation et démondialisation ». Dans M.K. Sheikh et I. Svensson (Eds.), Religion, Conflict and Global Society : A Festschrift Celebrating Mark
    • Juergensmeyer (p. 175 à 182). Institut danois d'études internationales.
    • Stepputat, F., et Larsen, J. (2015). « Ethnographie politique mondiale : une approche méthodologique pour étudier les régimes politiques mondiaux. » Institut danois d'études internationales.

    Livres

    • Stiglitz, Joseph. (2002) La mondialisation et ses mécontentements. W. W. Norton & Company
    • Wolf, Martin. (2004) Pourquoi la mondialisation fonctionne. Yale University Press ; première édition
    • Baldwin, Richard. (2019) La Grande Convergence. Belknap Press : une empreinte de la presse universitaire de Harvard ; édition réimprimée