Skip to main content
Query

4.5 : Phéniciens (1200 av. J.-C. — 539 av. J.-C.)

  • Page ID
    166469
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Les Phéniciens étaient une ancienne civilisation vivant sur la côte de la mer Méditerranée dans ce qui est aujourd'hui le Liban. Finalement, certaines colonies se sont même étendues le long de la côte de l'Afrique du Nord. Ils étaient connus dans toute la Méditerranée sous le nom de « peuple violet », en référence à la couleur des vêtements qu'ils portaient. Les Phéniciens avaient le monopole de la couleur violette fabriquée à partir d'un dérivé de l'escargot de Murex, et vendaient des tissus violets très prisés le long des routes commerciales. Ils ont également inventé le « bireme », un bateau à moteur multipilote permettant de traverser facilement la Méditerranée. Leurs colonies étaient des cités-états politiquement indépendantes, similaires aux Grecs, et leur alphabet est devenu l'ancêtre de la plupart des alphabets européens actuels. L'ancienne ville phénicienne d'Amrit se trouve sur la mer Méditerranée dans ce qui est aujourd'hui la Syrie. Deux rivières traversent la ville, offrant ainsi un accès facile à la mer pour les commerçants phéniciens. Amrit abrite deux vestiges architecturaux essentiels : le temple phénicien et le stade.

    Une grande cour creusée dans le socle rocheux, mesurant 47 mètres sur 49 et une profondeur de plus de 3 mètres, a été fouillée dans les années 1950, les vestiges du temple d'Amrit (4.21). Au centre de la cour se trouvait une source sacrée recouverte d'un portique. Composées de pierres et effilées vers le sommet, les tours funéraires, appelées fuseaux, se dressent au-dessus du sol à 7,5 mètres de haut.

    Temple d'Amrit
    4.21 Temple d'Amrit

    Le stade phénicien (4.22) a été construit en 1500 avant notre ère et se trouvait à 200 mètres au nord-est du temple. Le stade sculpté dans la roche mesure 230 mètres de long et environ 40 mètres de large, similaires aux dimensions du stade olympique grec. Sculpté dans une colline naturelle en forme de U, le stade a accueilli jusqu'à 11 000 personnes à la fois. La majeure partie du stade s'est dégradée au fil du temps ; cependant, sept rangées de sièges existent toujours et sont préservées aujourd'hui. Le stade avait deux entrées, un tunnel menant vers l'intérieur depuis l'extérieur, probablement l'entrée des athlètes. D'autres bâtiments voisins peuvent avoir été un gymnase et une aire d'entraînement extérieure. Les experts estiment que le stade était destiné à des compétitions et à des jeux funéraires, et que les événements ont précédé les Jeux olympiques grecs.

    Stade Amrit
    4.22 Stade Amrit