Skip to main content
Query

19.1 : Introduction aux surfaces de marche et de travail

  • Page ID
    166505
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Présentation

    Les travailleurs de nombreux lieux de travail de l'industrie générale sont exposés à des risques liés à la marche sur les surfaces de travail, qui peuvent entraîner des glissades, des trébuchements, des chutes et d'autres blessures ou décès. Selon les données du Bureau of Labor Statistics (BLS), les glissades, les trébuchements et les chutes sont l'une des principales causes de décès et de blessures sur le lieu de travail dans l'industrie en général, ce qui indique que les travailleurs sont régulièrement confrontés à ces risques.

    En janvier 2017, l'OSHA a finalisé une réglementation qui a renforcé les attentes en matière de sécurité pour toutes les surfaces, y compris, mais sans s'y limiter, les sols, les échelles, les escaliers, les pistes, les planches de quai, les toits, les échafaudages, les surfaces de travail et les passerelles surélevées. Dans le cadre des nouvelles règles, des modifications ont été apportées aux exigences de sécurité concernant les normes fixes relatives aux échelles, aux systèmes de descente par câble, aux systèmes de protection contre les chutes et L'objectif des modifications était de réduire le risque de chutes, quel que soit le moyen ou la cause. La meilleure interprétation est que la surface ne doit pas contribuer à la chute et qu'une protection doit être utilisée pour minimiser les blessures graves.

    Exigences générales

    Les exigences générales suivantes relatives à l'état des surfaces et aux surfaces de travail, y compris les échelles et les systèmes de descente par câble, couvrent les surfaces traditionnelles telles que les sols, les sous-planchers, les sols, les plateformes et même les surfaces planes telles que les toits. Les employeurs doivent tenir compte de toutes les surfaces occupées par les employés aux fins de l'exécution du travail afin de répondre aux exigences en matière de propreté, de condition physique, de capacité de charge et d'entretien. Les normes détaillées ne constituent pas une liste complète pour chaque type de surface, mais plutôt une représentation des attentes minimales sélectionnées.

    A. État de la surface L'employeur doit s'assurer que :

    1. Tous les lieux de travail, les passages, les entrepôts, les locaux de service et les surfaces de travail piétonnes sont maintenus dans un état propre, ordonné et hygiénique.
    2. Le sol de chaque salle de travail est maintenu propre et, dans la mesure du possible, sec. Lorsque des procédés humides sont utilisés, le drainage doit être maintenu et, dans la mesure du possible, des emplacements secs tels que des faux sols, des plateformes et des tapis doivent être prévus.
    3. Les surfaces de travail destinées à la marche sont maintenues exemptes de dangers tels que des objets tranchants ou saillants, des planches mal fixées, de la corrosion, des fuites, des déversements, de la neige et de la glace.

    B. Charges. L'employeur doit s'assurer que chaque surface de travail piétonnière peut supporter la charge maximale prévue pour cette surface.

    C. Accès et sortie L'employeur doit fournir, et s'assurer que chaque employé utilise, un moyen sûr d'accès et de sortie des surfaces de travail piétonnes.

    D. Inspection, entretien et réparation L'employeur doit s'assurer que :

    1. Les surfaces de travail piétonnes sont inspectées régulièrement et selon les besoins, et maintenues dans un état sûr ;
    2. Les conditions dangereuses sur les surfaces de travail piétonnes sont corrigées ou réparées avant qu'un employé n'utilise à nouveau la surface de travail. Si la correction ou la réparation ne peut être effectuée immédiatement, le danger doit être protégé pour empêcher les employés d'utiliser la surface de travail piétonnière jusqu'à ce que le danger soit corrigé ou réparé ; et
    3. Lorsqu'une correction ou une réparation met en cause l'intégrité structurale de la surface de travail piétonnière, une personne qualifiée effectue ou supervise la correction ou la réparation.

    Echelles

    E. Prescriptions générales applicables à toutes les échelles L'employeur doit s'assurer que :

    • Les barreaux, les marches et les taquets de l'échelle sont parallèles, plats et uniformément espacés lorsque l'échelle est en position d'utilisation ;
    • Les échelons, les marches et les taquets d'échelle sont espacés d'au moins 10 pouces (25 cm) et d'au plus 14 pouces (36 cm), tels que mesurés entre les axes médians des échelons, des taquets et des marches, sauf que :
    • Les échelons et les marches des cages d'ascenseur doivent être espacés d'au moins 6 pouces (15 cm) et d'au plus 16,5 pouces (42 cm), tels que mesurés le long des rails latéraux de l'échelle ; et
    • Les échelons et les marches des échelles fixes des pylônes de télécommunication doivent être espacés d'au plus 18 pouces (46 cm), mesurés entre les axes médians des échelons ou des marches ;
    • Les marches des marchepieds sont espacées d'au moins 8 pouces (20 cm) et d'au plus 12 pouces (30 cm), telles que mesurées entre les lignes médianes des marches.
    • Les marchepieds ont une largeur libre minimale de 10,5 pouces (26,7 cm) ;
    • Les échelles en bois ne sont recouvertes d'aucun matériau susceptible de masquer les défauts de structure ;
    • Les échelles métalliques sont fabriquées avec un matériau résistant à la corrosion ou protégées contre la corrosion ;
    • Les surfaces des échelles ne présentent aucun risque de perforation et de lacération ;
    • Les échelles ne sont utilisées qu'aux fins pour lesquelles elles ont été conçues ;
    • Les échelles sont inspectées avant leur première utilisation au cours de chaque quart de travail, et plus fréquemment si nécessaire, afin de détecter tout défaut visible susceptible de provoquer des blessures chez les employés ;
    • Toute échelle présentant des défauts structurels ou autres est immédiatement étiquetée « Dangereux : Ne pas utiliser » ou avec un langage similaire conformément au § 1910.145 et retirée du service jusqu'à ce qu'elle soit réparée conformément au § 1910.22 (d), ou remplacée ;
    • Chaque employé fait face à l'échelle lorsqu'il la monte ou la descend ;
    • Chaque employé utilise au moins une main pour saisir l'échelle lorsqu'il monte et descend ; et
    • Aucun employé ne transporte un objet ou une charge qui pourrait lui faire perdre l'équilibre et tomber en montant ou en descendant l'échelle.

    Step Bolts

    F. Verrous. L'employeur doit s'assurer que :

    • Chaque boulon étagé installé le 17 janvier 2017 ou après cette date dans un environnement susceptible de se produire de la corrosion est fabriqué ou recouvert d'un matériau qui protège contre la corrosion ;
    • Chaque marchepied est conçu, fabriqué et entretenu de manière à empêcher le pied de l'employé de glisser de l'extrémité du pêne ;
    • Les écrous sont espacés uniformément à une distance verticale d'au moins 12 pouces (30 cm) et d'au plus 18 pouces (46 cm) l'un de l'autre, mesurée de centre à centre (voir la figure D-6 de cette section). L'espacement entre les surfaces d'entrée et de sortie et le premier pêne peut être différent de l'espacement entre les autres marchepieds ;
    • Chaque pêne a une largeur libre minimale de 4,5 pouces (11 cm) ;
    • La distance perpendiculaire minimale entre l'axe de chaque pêne et l'objet permanent le plus proche à l'arrière du pêne est de 7 pouces (18 cm). Lorsque l'employeur démontre qu'un obstacle ne peut être évité, la distance doit être d'au moins 4,5 pouces (11 cm) ;
    • Chaque boulon de marchepied installé avant le 17 janvier 2017 est capable de supporter la charge maximale prévue ;
    • Chaque boulon marchepied installé le 17 janvier 2017 ou après cette date est capable de supporter au moins quatre fois sa charge maximale prévue ;
    • Chaque boulon de marche est inspecté au début du quart de travail et entretenu conformément au § 1910.22 ; et
    • Tout pêne plié à plus de 15 degrés par rapport à la perpendiculaire dans n'importe quelle direction est retiré et remplacé par un boulon étagé conforme aux exigences de cette section avant qu'un employé ne l'utilise.