Skip to main content
Query

10.2 : Protection antichute pour échafaudage

  • Page ID
    166653
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    Protection antichute pour échafaudage

    Général

    En général, chaque employé sur un échafaudage situé à plus de 10 pieds au-dessus d'un niveau inférieur doit être protégé contre les chutes. Les types de protection antichute à fournir aux employés dépendent du type d'échafaudage utilisé. Les exigences de protection contre les chutes pour les employés qui installent des systèmes de support d'échafaudages suspendus sur les planchers, les toits et autres surfaces surélevées sont énoncées dans la sous-partie M.

    Date effective

    À compter de septembre 1997, l'employeur doit faire appel à une personne compétente pour déterminer la faisabilité et la sécurité de la fourniture d'une protection antichute aux employés qui installent ou démontent des échafaudages supportés. Les employeurs sont tenus de fournir une protection antichute aux employés qui installent ou démontent des échafaudages supportés lorsque l'installation et l'utilisation d'une telle protection sont réalisables et ne créent pas de danger accru.

    Systèmes antichute personnels

    En plus de satisfaire aux exigences de la section 1926.502 (d), les dispositifs antichute individuels utilisés sur les échafaudages doivent être attachés par une lanière à une corde de sécurité verticale, à une corde de sécurité horizontale ou à un élément structurel d'échafaudage. Les cordons de sécurité verticaux ne doivent pas être utilisés lorsque des composants suspendus, tels que des dispositifs de protection du plafond ou des niveaux de plate-forme supplémentaires, font partie d'un échafaudage à suspension réglable en un ou deux points.

    Systèmes de garde-corps

    Les systèmes de garde-corps installés pour satisfaire aux exigences de la présente section doivent être conformes aux dispositions suivantes :

    1. Des systèmes de garde-corps doivent être installés le long de tous les côtés et de toutes les extrémités ouverts des plateformes. Les systèmes de garde-corps doivent être installés avant que l'échafaudage ne soit libéré pour être utilisé par des employés autres que les équipes de montage et de démontage.
    2. La hauteur du bord supérieur des Toprails ou d'un élément équivalent sur des échafaudages supportés fabriqués ou mis en service après janvier 2000 doit être installée entre 38 pouces et 45 pouces au-dessus de la surface de la plate-forme. La hauteur du bord supérieur des échafaudages supportés fabriqués et mis en service avant janvier 2000 et de tous les échafaudages suspendus nécessitant à la fois un garde-corps et un dispositif antichute individuel doit être comprise entre 36 pouces et 45 pouces. Lorsque les conditions le justifient, la hauteur du bord supérieur peut dépasser la hauteur de 45 pouces, à condition que le système de garde-corps réponde à tous les autres critères.
    3. Lorsque des rails médians, des écrans, des treillis, des éléments verticaux intermédiaires, des panneaux solides ou des éléments de structure équivalents sont utilisés, ils doivent être installés entre le bord supérieur du système de garde-corps et la plate-forme d'échafaudage.
    4. Lorsque des midrails sont utilisés, ils doivent être installés à une hauteur approximativement à mi-chemin entre le bord supérieur du système de garde-corps et la surface de la plate-forme.
    5. Lorsque des écrans et des treillis sont utilisés, ils doivent s'étendre depuis le bord supérieur du système de garde-corps jusqu'à la plate-forme d'échafaudage, et le long de toute l'ouverture entre les supports.
    6. Lorsque des éléments intermédiaires (tels que des balustres ou des rails supplémentaires) sont utilisés, ils ne doivent pas être séparés de plus de 19 pouces.
    7. Chaque rail supérieur ou élément équivalent d'un système de garde-corps doit être capable de résister, sans défaillance, à une force appliquée dans n'importe quelle direction vers le bas ou horizontale en tout point le long de son bord supérieur d'au moins 100 livres pour les systèmes de garde-corps installés sur des échafaudages à suspension réglable à un point ou à deux points échafaudages à suspension réglables et au moins 200 livres pour les systèmes de garde-corps installés sur tous les autres échafaudages.
    8. Les rails médians, les écrans, les mailles, les éléments verticaux intermédiaires, les panneaux pleins et les éléments structuraux équivalents d'un système de garde-corps doivent être capables de résister, sans défaillance, à une force appliquée dans n'importe quelle direction vers le bas ou horizontale en tout point le long du rail médian ou de tout autre élément d'au moins 75 livres pour systèmes de garde-corps d'une capacité Toprail minimale de 100 livres et d'au moins 150 livres pour les systèmes de garde-corps d'une capacité Toprail minimale de 200 livres.
    9. Les garde-corps doivent être recouverts d'un revêtement pour empêcher les employés de se blesser à la suite de perforations ou de lacérations et pour empêcher que les vêtements ne s'accrochent.
    10. Les extrémités de tous les rails ne doivent pas surplomber les poteaux du terminal, sauf lorsque ce surplomb ne présente aucun danger de projection pour les employés.
    11. Les bandes en acier ou en plastique ne doivent pas être utilisées comme Toprail ou Midrail.
    12. Les câbles en manille ou en plastique (ou autres câbles synthétiques) utilisés pour les Toprails ou Midrails doivent être inspectés par une personne compétente aussi souvent que nécessaire pour s'assurer qu'ils continuent à répondre aux exigences de résistance requises.
    13. L'entrelacement est acceptable à la place d'un midrail lorsque le point de croisement de deux entretoises se trouve entre 20 pouces et 30 pouces au-dessus de la plate-forme de travail ou en tant que toprail lorsque le point de croisement de deux entretoises se trouve entre 38 pouces et 48 pouces au-dessus de la plate-forme de travail. Les extrémités de chaque montant ne doivent pas être distantes de plus de 48 pouces.

    Protection anti-chute d'objets

    En plus de porter un casque de sécurité, chaque employé sur un échafaudage doit bénéficier d'une protection supplémentaire contre les chutes d'outils à main, de débris et d'autres petits objets grâce à l'installation de rebords, d'écrans ou de systèmes de garde-corps, ou en érigeant des filets à débris, des plateformes de récupération ou des structures d'auvent. qui contiennent ou font dévier les objets qui tombent. Lorsque les objets qui tombent sont trop gros, trop lourds ou trop massifs pour être contenus ou déviés par l'une des mesures susmentionnées, l'employeur doit placer ces objets susceptibles de tomber loin du bord de la surface d'où ils pourraient tomber et doit fixer ces matériaux comme il se doit pour empêcher leur chute.

    Dispositions relatives à la chute

    Lorsque des outils, des matériaux ou de l'équipement risquent de tomber d'un échafaudage et de heurter les employés situés en contrebas, les dispositions suivantes s'appliquent :

    1. La zone située sous l'échafaudage sur laquelle les objets peuvent tomber doit être barricadée et les employés ne doivent pas être autorisés à entrer dans la zone dangereuse ; ou
    2. Une plinthe doit être érigée le long du bord des plateformes à plus de 10 pieds au-dessus des niveaux inférieurs sur une distance suffisante pour protéger les employés situés en dessous, sauf sur les échafaudages flottants (navires) où une bordure en bois de 3/4 x 1-1/2 pouce ou équivalent peut être utilisée à la place des pieds ;
    3. Lorsque des outils, des matériaux ou des équipements sont empilés à une hauteur supérieure au bord supérieur de la plinthe, les panneaux ou les écrans s'étendant du pied ou de la plate-forme au sommet du garde-corps doivent être érigés sur une distance suffisante pour protéger les employés situés en dessous ; ou
    4. Un système de garde-corps doit être installé avec des ouvertures suffisamment petites pour empêcher le passage d'objets susceptibles de tomber ; ou
    5. Une structure d'auvent, un filet à débris ou une plate-forme collectrice suffisamment solide pour résister aux forces d'impact des objets susceptibles de tomber doivent être érigés au-dessus des employés situés en contrebas.

    Repose-pieds

    Lorsqu'ils sont utilisés, les plinthes doivent être :

    1. Capable de résister, sans défaillance, à une force d'au moins 50 livres appliquée dans n'importe quelle direction descendante ou horizontale en tout point le long de la pointe ; et
    2. Au moins trois pouces et demi de haut entre le bord supérieur du pied et le niveau de la surface de marche/de travail. Les plinthes doivent être solidement fixées au bord extérieur de la plate-forme et ne pas avoir plus de 1/4 de pouce de distance au-dessus de la surface de marche/de travail. Les plinthes doivent être solides ou comporter des ouvertures ne dépassant pas un pouce dans la plus grande dimension.

    Échafaudages à ossature fabriquée (échafaudages à ossature soudée tubulaire)

    Plateformes mobiles

    Lors du déplacement des plates-formes vers le niveau suivant, la plate-forme existante doit être laissée intacte jusqu'à ce que les nouveaux cadres d'extrémité aient été mis en place et entretoisés, avant de recevoir les nouvelles plateformes.

    sécurisation

    Les cadres et les panneaux doivent être renforcés par des entretoises transversales, horizontales ou diagonales, ou par une combinaison de celles-ci, qui fixent les éléments verticaux ensemble latéralement. Les entretoises doivent être d'une longueur telle qu'elles équarrissent et alignent automatiquement les éléments verticaux de telle sorte que l'échafaudage érigé soit toujours aplomb, plat et carré. Tous les raccords des entretoises doivent être sécurisés. Les cadres et les panneaux doivent être assemblés verticalement par des goupilles d'accouplement ou d'empilage ou par des moyens équivalents.

    En cas de soulèvement susceptible de déplacer les cadres ou les panneaux d'extrémité d'échafaudage, les cadres ou les panneaux doivent être verrouillés verticalement par des goupilles ou des moyens équivalents. Les échafaudages de plus de 125 pieds (38,0 m) de hauteur au-dessus de leurs plaques de base doivent être conçus par un ingénieur professionnel agréé et doivent être construits et chargés conformément à cette conception.