Skip to main content
Query

6.15 : Correctif : clarté et style

  • Page ID
    167125
  • \( \newcommand{\vecs}[1]{\overset { \scriptstyle \rightharpoonup} {\mathbf{#1}} } \) \( \newcommand{\vecd}[1]{\overset{-\!-\!\rightharpoonup}{\vphantom{a}\smash {#1}}} \)\(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \(\newcommand{\id}{\mathrm{id}}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\) \( \newcommand{\kernel}{\mathrm{null}\,}\) \( \newcommand{\range}{\mathrm{range}\,}\) \( \newcommand{\RealPart}{\mathrm{Re}}\) \( \newcommand{\ImaginaryPart}{\mathrm{Im}}\) \( \newcommand{\Argument}{\mathrm{Arg}}\) \( \newcommand{\norm}[1]{\| #1 \|}\) \( \newcommand{\inner}[2]{\langle #1, #2 \rangle}\) \( \newcommand{\Span}{\mathrm{span}}\)\(\newcommand{\AA}{\unicode[.8,0]{x212B}}\)

    6.3 : Trouver votre voix universitaire

    Analyse de la voix universitaire

    Le premier extrait commence par un crochet, une ou plusieurs questions pour intéresser le lecteur au sujet. Après le crochet, Amandaa poursuit avec une histoire personnelle à la première personne. Ensuite, l'auteur continue de parler d'une expérience personnelle. Bien que cette expérience soit liée, il ne s'agit pas exactement du même sujet et l'idée principale n'est pas claire.

    Le deuxième extrait commence de la même manière, mais Amanda continue à la troisième personne et il est clair que les informations sont unifiées autour d'un seul sujet. Les informations contenues dans la deuxième partie de l'extrait renvoient clairement aux questions initiales.

    Sur la base de ce que nous savons de la rédaction universitaire, le deuxième extrait, qui est une version révisée du premier, correspond davantage à notre définition. C'est un exemple plus efficace de rédaction universitaire.

    6.7 : Utiliser Active Voice

    Identifier la voix active et la voix passive

    La phrase 1 est la meilleure parce qu'elle parle d'une voix active : elle met l'accent sur le sujet (pesticides) qui agit (éliminer, tuer) des objets (insectes destructeurs, abeilles).

    La phrase 2 est d'une voix passive : elle transmet techniquement les mêmes informations, mais elle se concentre sur les objets (insectes destructeurs, abeilles) et ajoute le sujet (pesticides) d'une manière qui ressemble à une information supplémentaire. Ce n'est pas faux, mais c'est moins clair.

    La phrase 3 est d'une voix passive et ne nomme pas du tout le sujet (pesticides).

    Identifier la voix passive dans un paragraphe

    Ces phrases utilisent une voix passive :

    1. Il est difficile pour les personnes de statut socio-économique défavorisé qui vivent dans des déserts alimentaires d'accéder à des aliments sains, car les magasins de leurs communautés ne vendent pas suffisamment de produits frais.
    2. Comme le précise le FARA, 33 % des habitants de West Oakland se trouvent à au moins un kilomètre et demi de tout supermarché et un tiers des habitants ne possèdent pas de véhicules.
    3. Compte tenu des faits ci-dessus, on peut raisonnablement supposer que si les gens n'ont pas de voiture et qu'il est nécessaire de prendre le bus pour accéder à des aliments sains, cela leur causera des désagréments et leur volonté d'acheter des aliments sains sera diminuée.

    Comment pourriez-vous réviser chaque phrase pour utiliser une voix active ? Demandez-vous qui ou quoi fait l'action dans chaque clause, et faites-en le sujet. Voici les révisions possibles :

    1. Il est difficile pour les personnes de statut socio-économique défavorisé qui vivent dans des déserts alimentaires d'accéder à des aliments sains, car les magasins de leurs communautés ne vendent pas suffisamment de produits frais.
    2. Comme le précise le FARA, 33 % des habitants de West Oakland se trouvent à au moins 1,6 km de tout supermarché, et un tiers de ses habitants ne possèdent pas de véhicule.
    3. Compte tenu des faits ci-dessus, on peut raisonnablement supposer que si les gens n'ont pas de voiture et doivent prendre le bus pour se rendre au marché, ils seront moins enclins à acheter des aliments sains.